Toute personne a droit, dans la mesure du possible et suivant les normes prévues par la loi, de vivre dans un environnement sain et respectueux de la biodiversité.
(Droit à un environnement sain. Art. 46.1. Chartre des droits et libertés de la personne, L.R.Q., chapitre 12)



 
Les observations du Réseau de surveillance des lacs et le suivi pluriannuel des résultats nous permettent de constater une amélioration significative de la qualité de l'eau de notre lac.
 
La concentration en phosphore n'a jamais été aussi base depuis le début des années 90. De plus, la transparence de l'eau montre une amélioration notable.
 
Nos efforts collectifs portent fruits, souhaitons que cela nous donne le courage et la détermination de poursuivre nos efforts pour la réduction  des apports de phosphore à la source.

Félicitations à tous !


 
 
Le 12 avril 2013, le Conseil de discipline de l'Ordre des agronomes du Québec a reconnu Dominique Brochu, - un agronome ayant délivré des PAEF* sur des terres au bord du lac -, coupable des 12 chefs d'accusation qui pesaient contre lui pour non respect du Code de déontologie des agronomes du Québec dont celui, entre autres, d'avoir ''exprimé des avis ou donné des conseils incomplets en omettant de considérer la problématique connue d’eutrophisation du lac M., alors que celle-ci était un élément incontournable dans l’analyse du risque agroenvironnemental.''
Jugement : Ordre des agronomes du Québec c. D. Brochu, 12 avril 2013
 
*Pour en savoir plus sur les  PAEF (Plan agro-environemental de fertilisation) consultez la section Qui fait Quoi, Comment ?
 
 

 
Recommandations de navigation sur le lac


Trois bouées ont été installées sur le lac. Elles ont pour but de vous informer de la nécessité de réduire la vitesse de votre embarcation à moteur à 10 Km/h maximum dans les zones où la profondeur de l'eau n'excède pas 4 mètres.



Notre lac présente une très faible profondeur ce qui le rend plus sensible aux apports en sédiments et à la prolifération des plantes aquatiques.

Nous désirons donc  faire les recommandations suivantes afin d’aider notre lac:
  • Encourager l’utilisation de moteurs électriques ou à quatre temps.  Une embarcation propulsée par un moteur à deux temps rejette 25% à 33% de l’essence et d’huile qu’elle consomme.  Il est évident que ces composantes d’hydrocarbures s’attaquent à toutes les formes de vie aquatique

  • Limiter la vitesse à 10 km/h dans les premiers 30 mètres (90 pieds) de la rive comme aux endroits où la profondeur de l'eau est de 4 mètres (12 pieds) et moins

  • Respecter une bande de 50 mètres (150 pieds) pour permettre la pratique sécuritaire d’activités nautiques douces telles la pèche, le canotage, le kayak, la voile, le ponton, etc.

  • Circuler à une vitesse maximum de 40 km/h dans les zones de plus 4 mètres (12 pieds) de profondeur tout en respectant la distance de la rive
Si l’on tient compte de la faible superficie de notre lac, lorsqu’une ou deux embarcations circulent à haute vitesse, elles prennent automatiquement le contrôle du lac et nous constatons que la navigation devient dangereuse pour les activités douces et écologiques.

Aussi, il est important de mentionner que, même si l’eau vous paraît belle et transparente, il y a possibilité de neurotoxines nocives aux gens et auxquelles les enfants sont particulièrement vulnérables.

Encore une fois, ce sont des recommandations pour préserver notre lac, votre santé et éviter la détérioration de celui-ci menant à une interdiction de toutes activités nautiques.



60 km/h maximum sur le Chemin du lac Mandeville
 
Afin d'améliorer la sécurité des résidents, la Sécurité du Québec réduit la vitesse permise sur le Chemin du lac Mandeville à 60 km/h. Cette décision fait suite à une demande transmise à la municipalité de Mandeville par le Comité des citoyens du lac Mandeville.
 
Le 22 juillet 2013, Madame Monique Lafond a rencontré l'agent Thibodeau de la Sécurité du Québec, en compagnie madame Hélène Plourde directrice générale de la municipalité. Le rapport de Mr Thibodeau confirme la pertinence de réduire la vitesse à 50 km pour des raisons de sécurité.
 
Pour en savoir plus sur cette demande:



Le lac Mandeville, modèle d'eutrophisation prévisible et réussie
Contribution du comité des citoyens du lac Mandeville à la Commission sur la situation des lacs au Québec en regard des cyanobactéries

Au lac Mandeville, depuis près de vingt ans, les camions de lisier de porcs croisent les camions de vidange des fosses septiques résidentielles.

L’exemple du lac Mandeville démontre sans conteste comment, au fil des ans, les mécanismes mis en œuvre pour protéger l’eau peuvent conduire à l’eutrophisation d’un lac.
Le parcours des citoyens qui vivent au quotidien avec ce problème grave apporte un éclairage sur les limites d’un système enclin à faire porter sur les épaules des particuliers, -résidents ou villégiateurs -, le poids de la protection de l’eau sans qu’aucune mesure ne soit prise pour réduire à la source les principaux apports en phosphore.

Mémoire du comité des citoyens du lac Mandeville sur la situation des lacs au Québec en regard des cyanobactéries présenté à la Commission des Transports et de l’Environnement de l’Assemblée nationale du Québec dans le cadre de la consultation sur la situation des lacs au Québec en regard des cyanobactéries, mars 2010
Télécharger le mémoire







à consulter...
L'herbier du lac Mandeville
Ce formidable herbier répertoire fournit une description détaillée de plus d'une centaine d'espèces d'arbres, arbustes et herbacées présentes autour du lac Mandeville.
Conçu pour aider les résidents à choisir les plantes qu'ils peuvent conserver ou réimplanter pour revitaliser leurs bandes riveraines, il s'inscrit dans la volonté du Comité des citoyens du lac Mandeville de contribuer à la protection et à la restauration des lacs du Québec.
Nous vous invitons à vous l'approprier selon vos besoins!
PDF         Excel

à suivre...
Le plan d'action et les démarches du comité des citoyens du lac Mandeville pour la réduction des apports de phosphore à la source et la protection de l'environnement à Mandeville.

L'application des nouveaux règlements municipaux pour la protection de l'eau à Mandeville.

L'actualité de la protection de l'eau au Québec




À lire
Journal du Comité des citoyens du lac Mandeville
Édition du mois de Juin 2013, (PDF)

IMPORTANT !
$
Pour poursuivre ses actions, le comité des citoyens du lac Mandeville a besoin de votre soutien financier.
Lorsque vous rencontrerez un membre du conseil d'administration du comité, n'hésitez pas à acquitter votre cotisation et plus encore !

Réglementation
Lois, règlements, politique,... la protection de l'eau ne manque pas de balises.
Consultez-les



©2013 Comité des citoyens du lac Mandeville. Tous droits réservés.
Webéditrice: Guylène de Mascureau, infoVives.